En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Sortie à la Folle Journée

Par MURIEL BOCHATON, publié le lundi 5 février 2018 10:59 - Mis à jour le lundi 5 février 2018 11:01
music-score-notes.jpg
Les élèves racontent...

Illustration : CC0, Karen Arnold, PublicDomainPictures.net, https://lc.cx/MuEe

Nous arrivons dans la salle de concert, la salle Thomas Mann, la 2è plus grande salle, qui peut accueillir 800 personnes. Elle est imposante, faîte en bois, on s’émerveille. Spacieuse, lumineuse, les fauteuils sont en velours marron, très confortables.

Il y a des spots rouges qui éclairent la scène. Déjà des chaises, pupitres sont installés, et de très jolis instruments sont posés sur une table ou parterre : je reconnais des instruments à percussions, des flûtes en bois, des instruments à cordes comme le psaltérion, le tympanon, plusieurs vièles à archet, viole de gambe, tous fabriqués artisanalement comme au Moyen-Age.

L’ensemble Obsidienne que nous allons écouter est un groupe de musique médiévale et traditionnelle.

Les cinq musiciens arrivent ; Ils ont presque tous dans leur tenue des tissus rouges soyeux.

Ils sont souriants. Entre les morceaux, ils nous expliquent comment sont fabriqués les instruments ; il y en a même un, à vent, qui comporte une vessie de porc ! Une des chanteuses utilise deux coquilles Saint-Jacques pour réaliser la rythmique.

Les morceaux chantés et joués sont sur le thème de l’exil au Moyen-Age, à Paris, en Bretagne, en Irlande, vers les monastères ou couvents, en pèlerinage, en croisade, vers la mort…

Les morceaux sont très diversifiés, car ils utilisent des tempos et des rythmes différents, des langues différentes (ancien français, anglais, allemand, espagnol, latin), et les musiciens changent d’instrument à chaque fois pour s’accompagner. Certains jouent de 4 ou 5 instruments ! Ils sont très talentueux.

Nous avons adoré ce concert, car cela nous a changé des musiques que l’on peut entendre d’habitude, et pour les prouesses des musiciens de jouer de plusieurs instruments.

Les élèves